Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

aides

352 - Enfin, une source linguistique réellement accessible !

4 Janvier 2007, 23:00pm

Publié par GERARD

Aussi loin que nous soyons, voici enfin un outil linguistique accessible pour maîtriser la langue française...

Nous avons vu que les créatrices et créateurs français à l'étranger étaient attachés à leur pays d'origine et à la langue française. Comme d'ailleurs beaucoup d'étrangers francophones et francophiles.

Jusqu'à présent, il nous manquait cependant un bon accès via Internet à un ensemble d'outils - de type dictionnaires - rapidement accessibles, gratuits, de qualité.

J'ai longtemps cherché. Je crois cette fois avoir trouvé.

Il nous est fourni par le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) créé par le CNRS.

En quelques clics, l'on accède sans délai à la "Morphologie" d'un verbe (toutes ses formes conjugales), d'un nom (formes d'un substantif au singulier et au pluriel)... mais aussi, sans devoir de nouveau saisir le terme, à sa "Lexicologie" (ce que l'on trouve dans un dictionnaire).

Exemple : début de la longue page concernant le substantif "Créateur" :

CRÉATEUR, TRICE, subst. et adj.
I.− Substantif
A.− Subst. masc., gén. avec majuscule [Dans l'ordre relig.] Dieu, considéré comme ayant tiré du néant l'univers, notre monde ainsi que l'homme et les êtres qui le peuplent. Glorifier le Créateur, sortir des mains du Créateur; un signe bienveillant du Créateur, les merveilles du Créateur. Mondes que façonnera la main du Créateur (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 605).
1. [Employé absol. avec l'art. déf.] :

1. Et c'est ainsi qu'elle [la Vierge] n'est pas seulement une femme unique entre toutes les femmes.
Mais qu'elle est une créature unique entre les créatures.
Littéralement la première après Dieu. Après le Créateur.
Aussitôt après.
Péguy, Le Porche du mystère de la 2e vertu, 1911, p. 214.

Bien sûr, les autres sens sont également fournis, ainsi que ses formes adjectivales.

Un autre clic et nous en avons "l'histoire et l'étymologie".

Exemple :

CRÉATEUR, TRICE, subst. et adj.

Étymol. et Hist. 1. Ca 1119 creatur « celui qui créa [Dieu] » (Ph. de Thaon, Comput, éd. E. Mall, 2729); 2. p. ext. 1761 « auteur d'une chose nouvelle (domaine littér., artistique) » (Voltaire, Lett. d'Argental, 26 juin ds Littré : Je relis Corneille, c'est un créateur); 1762 adj. génie créateur (Ac.). Empr. au lat. creator « celui qui crée; fondateur; père, procréateur désignant Dieu » en lat. chrétien. Fréq. abs. littér. : 2 395. Fréq. rel. littér. : xixe s. : a) 2 556, b) 1 825; xxe s. : a) 2 516, b) 5 513.

Encore un clic pour accéder à la "Synonymie" par ordre décroissant.

    promoteur         auteur         inventeur         pionnier         innovateur         père         initiateur         fondateur         producteur         bâtisseur         constructeur         instaurateur         cause         fabricant         architecte         animateur         principe         origine         novateur         inventif         fécond         générateur         forgeur         dieu         pygmalion         puissant         démiurge         productif         concepteur         fabricateur         constructif         élaborateur    

Un autre pour obtenir de multiples "Concordances". J'avoue mal cerner ce terme. Mais il s'agit de très nombreuses phrases utilisant le terme choisi.

    ... us vous trouverez mal dans ce pays ; le     créateur     n'y avait point mis d'oiseaux ; ces omb...    

... Tel industriel se vante d'être le     créateur     du cuir pantarote...

... eut créer partage à demi, en imitant le     créateur     , les joies de la création...

    ... destinée au paradis, car les paroles du     créateur     ne lui plaisaient qu'à demi...

    ... le turc, devant l'immensité de son     créateur     , est de la poussière qui redevient pous...

...Palladio, dit Goethe, est un génie     créateur     , car il sut vaincre la contradiction qu...

Cet outil est une merveille pour quiconque n'a pas chez lui de bons et lourds dictionnaires. Excellent aussi pour les enfants. A placer dans leurs "Favoris".

Cela se trouve ici (pour le verbe demander par exemple) :

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/demander 

Visitez-le ! Vous serez frappés par sa richesse. Sur le verbe demander, vous constaterez que l'on ne "demande" pas "à ce que ceci ou cela", mais bien que l'on demande "que...".

Un excellent passe-temps !

Voir les commentaires

315 - Les secteurs opportuns à l'étranger

28 Novembre 2006, 23:00pm

Publié par GERARD

Le "Dossier pays 2006" de l'UCCIFE fournit de précieuses indications

En 129 pages, l'Union des Chambres de Commerce et d'Industrie à l'étranger présente l'analyse de ses membres sur les opportunités de création d'affaires dans 3 Etats d'Amérique du Nord, 10 Etats d'Amérique du Sud, 15 Etats d'Asie - Océanie et en Slovaquie pour l'Europe.

Après un rappel des services que peuvent rendre ses 196 principales implantations dans le monde, l'UCCIFE propose des dossiers régionaux et des fiches pays.

Une rubrique "Secteurs porteurs" y décrit souvent en quelques lignes les secteurs dans lesquels des opportunités peuvent être saisies.

Ce "Dossier" peut être consulté ici :

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/21/16/49/2007/uccife.pdf

ou encore à partir du portail de l'UCCIFE, là :

http://www.uccife.org/

Je vous en souhaite bonne lecture.

Voir les commentaires

299 - Hélas, il n'y a pas que pour les créateurs français rapatriés que la situation est difficile...

12 Novembre 2006, 23:00pm

Publié par GERARD

C'est aussi le cas des entrepreneurs du Burkina-Faso rapatriés de Côte d'Ivoire...

C'est "LeFaso.net" qui nous le rappelle comme suit ICI :

http://www.lefaso.net/article.php3?id_article=17039&id_rubrique=10

"Rapatriés de Côte d’Ivoire : "A quand la restitution de nos droits ?"
jeudi 19 octobre 2006.
 
Le Collectif burkinabè des victimes d’exactions et de guerres (CBVEG), créé en 2004 par des compatriotes qui disent avoir été brimés dans leurs droits en Côte d’Ivoire, a, par la voix de son président Moumouni Sama, crié son ras-le-bol, le mardi 17 octobre 2006 au domicile de ce dernier, devant la lenteur dans le traitement des dossiers de ses membres.

Depuis le déclenchement de la guerre en Côte d’Ivoire, ils sont plusieurs milliers de Burkinabè qui ont été contraints de regagner le bercail. Le mardi 17 octobre dernier, Moumouni Sama, président du Collectif burkinabè des victimes d’exactions et de guerres, nous a confié que tous attendent toujours la restitution de leurs droits respectifs (destruction de plantations, concessions, boutiques...) par les autorités ivoiriennes.

Pour ce faire, le CBVEG a manifesté toute son indignation auprès d’autorités politiques nationales, notamment les ministres des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, de l’Action sociale et de la Solidarité nationale. Des vivres, ils en ont reçu à plusieurs occasions ou lors de cérémonies nationales. "Nous souhaitons que l’on nous aide à nous insérer dans le tissu social et économique.

Ce serait la solution définitive à nos souffrances", a dit Moumouni Sama. Des parcelles à grandes superficies cultivables ont été dégagées pour les rapatriés de la Côte d’Ivoire, précisément à Sapouy et dans la Sissili. Malheureusement, leurs propriétaires n’auraient pas encore reçu toutes les pièces administratives requises avant toute exploitation ou mise en valeur. Le bureau du CBVEG était basé à Larlé, dans la concession d’un privé, qui a fait détruire, cette année même, tout le bâtiment qui l’abritait.

Un cri de coeur donc du président Sama afin que toute bonne volonté vole à leur secours. Abordant les différentes rencontres sur la crise ivoirienne, Boubacar Sama, membre dudit collectif, s’est réjoui que les différents chefs d’Etat se préoccupent tant de cette question : "La crise a trop duré. Nous attendons que la paix revienne afin que chacun de nous puisse retrouver quelques biens en Côte d’Ivoire."

Des Burkinabè restés en Côte d’Ivoire seraient aujourd’hui de mèche avec les jeunes patriotes pour spolier d’autres compatriotes. Moumouni Sama dit détenir des noms et peut témoigner de ce qu’il a pu voir récemment en Côte d’Ivoire lors d’un bref séjour.

PB

Le Pays"

Pour nos compatriotes rapatriés de Côte d'Ivoire, j'indique ou je rappelle ci-dessous quelques sites susceptibles de les intéresser :

1) Site web ARCI Association des Rapatriés de Côte d'Ivoire
www.arci.asso.fr forum.arci.asso.fr petition.arci.asso.fr elections.arci.asso.fr
Email Jean-Luc DELAUNAY, Président, arci(at)cegetel.net

2) Site web ADESCI Association de Défense des Entreprises Sinistrées en Côte d'Ivoire
www.adesci.asso.fr forum.adesci.asso.fr petition.adesci.asso.fr
Email Marc BALZER, Président, adesci(at)neuf.fr

3) Pour le Bakwaba-Club des "Toubabs" :

http://bakwaba.club.fr/toubab.html

Quand se résoudra-t-on enfin à régler les problèmes liés aux pertes de biens personnels et professionnels des expatriés ? La France doit trouver une solution. Pas elle seulement. Tous les pays qui encouragent leurs ressortissants à s'implanter à l'étranger. Pourquoi pas d'ailleurs une solution "européenne" ou "mondiale". Il suffirait de faibles contributions des Etats et entreprises pour en finir avec ces questions d'indemnisation !

Bien à toutes et tous.  

 

 

 

 

Voir les commentaires

296 - Pour les jeunes, le visa Vacances-Travail

9 Novembre 2006, 23:00pm

Publié par GERARD

Peu connu, le visa Vacances-Travail permet aux 18-30 (voire 35 dans certains cas) ans de financer leur voyage découverte de l'étranger par des petits boulots...

Cela résulte d'accords bilatéraux de la France avec le Japon et la Nouvelle-Zélande depuis 1999 et avec le Canada et l'Australie depuis 2003.

Le supplément "Economie" de "Le Monde" du 7 novembre donne plus de précisions à sa page "Emploi".

Pour le Canada, voir le site de l'ambassade ICI :

http://www.dfait-maeci.gc.ca/canada-europa/france/visas/pvt-fr.asp

Pour la Nouvelle-Zélande, LA :

http://www.nzembassy.com/info.cfm?CFID=11420612&CFTOKEN=70889317&c=6&l=42&s=go&p=499

Pour l'Australie, aller ICI et LA :

http://www.travail.australia.com/

http://www.australia-australie.com/

Pour le Japon, voir l'ambassade ainsi que :

http://www.jawhm.or.jp/

mais qui n'est qu'en japonais ou en anglais.

Bonne chance... à ceux qui veulent tenter leur chance !

A demain.

  

Voir les commentaires

286 - Votre feuille cadastrale, bientôt accessible !

30 Octobre 2006, 23:01pm

Publié par GERARD

Ce sera sur le site des finances, www.impots.gouv.fr

Environ 50 % des Françaises et Français créateurs à l'étranger sont propriétaires fonciers et/ou immobiliers en France.

Si c'est votre cas, vous pourrez, vraisemblablement l'an prochain, accéder gratuitement à votre feuille cadastrale.

En effet, avec le concours d'une société spécialisée, le ministère des Finances va mettre en ligne les 600.000 feuilles du cadastre français.

Elles devraient être accessibles à tous pour une simple consultation des plans. Pa contre, pour les acheter, une procédure d'inscription devrait être mise en oeuvre.

Cela pourrait être utile à quelques-uns d'entre-vous, très éloignés de votre mairie française.

Quand je disposerai de l'information sur la mise en ligne, je ne manquerai pas de vous la communiquer.

Très bonne journée à toutes et tous.  

Voir les commentaires

261 - La couverture "risques politiques"

4 Octobre 2006, 22:23pm

Publié par GERARD

La COFACE canadienne donnera-t-elle l'exemple ?

Lors d'une récente réunion d'investisseurs, le chef de l'exploitation d'Export Développement Canada, la Coface de ce pays, déclarait à propos des progrès à effectuer pour encourager l'exportation et les investissements à l'étranger :

"... Sur quoi devrions-nous donc nous concentrer ? Permettez-moi de partager avec vous quelques-unes des choses que j'ai entendu des dirigeants d'entreprise et du gouvernement dire au cours de l'année écoulée :

 

Notre monde dépend plus que jamais du commerce. Le risque de bouleversements est plus grand, comme celui de retombées de mesures protectionnistes autodestructrices. Il sera toujours dans notre intérêt de promouvoir le libre-échange, que ce soit à l'échelle multilatérale, régionale ou bilatérale.

 

Il faut veiller à ce que soient en place les accords et les structures qui protègent les investissements à l'étranger, en particulier sur les marchés émergents à faibles coûts.

 

Il faut avoir les bonnes personnes sur le terrain, sur les marchés clés, pour aider les entreprises canadiennes à trouver les partenaires dont elles ont besoin pour participer pleinement à ce nouveau modèle commercial.

 

Il faut faire en sorte que toute la gamme des outils financiers et de gestion des risques soit disponible afin que plus d'entreprises canadiennes se lancent sur les marchés internationaux et que celles qui l'ont déjà fait, y étendent leur présence.

 

?

 

La conversation a vite porté non seulement sur ce qu'EDC pourrait faire, mais aussi sur ce que le Canada pourrait faire. Et il a beaucoup été question des lacunes et des craintes des entreprises de voir d'autres pays faire mieux.

 

Quelques thèmes persistants sont ressortis.

 

Le premier était l'entrée sur le marché. Ils avaient l'impression qu'il y avait moins de ressources, moins d'information et moins de systèmes de soutien en place pour aider les entreprises canadiennes à s'implanter sur de nouveaux marchés - en particulier pour les PME. Encourager la mondialisation, c'est aussi aider à trouver et à évaluer des partenaires, à mettre en place des circuits de distribution et à faire le suivi de prospects. Le point de vue général était que les entreprises canadiennes ont moins à leur disposition aujourd'hui que même il y a quelques années, et moins que ce que leurs concurrents étrangers se voient offrir par leurs propres gouvernements.

 

Fournir une couverture supplémentaire en période de risque extraordinaire ne représente que la moitié du travail. La réponse à long terme pour le secteur de l'automobile, et bien d'autres, c'est de l'aider à se diversifier et à prendre de l'expansion à l'étranger.

 

Nous développons des façons de faciliter les expansions, et nous fournissons des financements d'immobilisations pour les investissements étrangers.

 

Nous devons faire en sorte que les sociétés canadiennes affiliées à l'étranger puissent souscrire une assurance-comptes clients pour les ventes sur leur marché étranger et une assurance-risques politiques pour protéger leurs engagements en capitaux."

 

L'assurance "risques politiques" est celle que nous demandons depuis des années, permettant de couvrir les risques de spoliation, de destruction et de perte des biens...

Le Canada sera-t-il le pays qui nous montrera l'exemple en inventant une formule publique ou mixte - pour permettre des taux de prime abordables - de garanties concernant ce type de risques, assurance attendue par les créatrices et créateurs à l'étranger ?

L'avenir nous le dira.

A bientôt.

 

Voir les commentaires

243 - Blog Rank

17 Septembre 2006, 23:19pm

Publié par GERARD

Incident dans les calculs pour la journée d'hier...

De temps en temps, comme d'autres très probablement, mon hébergeur connaît des problèmes techniques pour la production des statistiques quotidiennes.

C'est ainsi que, pour la journée d'hier, j'avais moins de 10 visiteurs recensés pour moins de 10 pages vues ! Il n'en est heureusement rien puisque, en ce début de nouvelle journée, des corrections ont été effectuées et que j'ai en réalité eu près de 200 visiteurs uniques pour plus de 1.000 pages vues !

Je suis bien évidemment ravi de ces chiffres révisés qui démontrent que les sujets que j'aborde sur ce bloc-notes, plutôt arides par rapport à beaucoup 'autres blogs, intéressent un nombre non négligeable de lecteurs.

Reste que le fameux "Blog Rank" (BR) - indice synthétique complexe sensé être un bon indicateur d'audience - précédemment calculé sur la base de pemiers chiffres erronés, n'a pa encore été revu. Tant et si bien que ce BR qui devrait être supérieur à 80 (sur 100) est encore affiché à 73.

Je ne doute pas que cela sera révisé rapidement.

Si vous êtes vous-même animateur d'un blog, je serais heureux de savoir si vous rencontrez - et à quelle fréquence - ce genre d'anomalies dans la mesure de son audience.

Bien à vous.

Voir les commentaires

229 - Belle initiative princière pour créateurs en herbe...

3 Septembre 2006, 22:01pm

Publié par GERARD

Celle du Fonds "Prince Albert"

En quoi consiste-t-elle ?

A proposer chaque année à une vingtaine de jeunes diplômés une bourse d'un an d'un montant de 18.600 €, souvent complétée par la prise en charge de certains frais par des entreprises partenaires du Fonds.

Pour faire quoi ?

Pour suivre un mois de stage de préparation au départ au siège d'une entreprise représentée à l'étranger puis passer onze mois à l'étranger dans cette entreprise et poursuivre la réalisation de son projet...

Et cela dure depuis 20 ans.

La procédure de sélection est très originale : l'examen du projet n'intervient qu'après la sélection largement fondée sur les motivations !

C'est le site de "La Libre Belgique" qui en parlait récemment ici :

http://www.lalibre.be/article.phtml?id=3&subid=85&art_id=303416

Mais vous pouvez aussi trouver tous les détails sur celui de la Fondation elle-même, là :

http://www.princealbertfund.be/site/index.cfm?BID=11&SID=1&LG=2&HOMEP=1

Ces informations ne sont pas seulement à destination des futurs créatrices et créateurs belges - à qui ces bourses sont réservées -, mais aussi à destination de tout lecteur de ce blog qui souhaiterait et pourrait prendre une initiative semblable pour encourager la création à l'étranger...

Bien à vous.

Voir les commentaires

218 - Avec son programme EXPLORT, la BELGIQUE...

23 Août 2006, 22:01pm

Publié par GERARD

... commet les mêmes erreurs que la France

En Belgique également, il semble aller de soi que - pour gagner des parts de marché à l'extérieur -, il faut (ce qui est déjà bien mais insuffisant) et il suffit d'encourager l'exportion des biens (et services ?).

Pour ce faire, ce pays voisin vient de lancer un programme de formation des jeunes à l'international = au seul commerce extérieur.

Ce programme est très rapidement décrit sur le site suivant :

http://www.lesoir.be/actualite/economie/2006/08/21/article_engagez_vous_dans_le_commerce_exterieur.shtml

Ce qu'il conviendrait aussi de faire, c'est de donner aux jeunes une formation à la création d'entreprise à l'étranger, avec "coaching" (soutien technique) et business-angel (conseil et soutien financer).

De très nombreux pays en forte croissance ont des besoins immenses dans de très nombreux domaines où la France excelle. Y compris pour des choses simples. Alors, pourquoi ne pas former des jeunes à identifier des opportunités (c'est ce qui a permis à la grande majorité des créatrices et créateurs à l'étanger d'y créer leur propres affaires.

C'est ce qui, demain, pourrait permettre à de nombreux jeunes de multiplier les crations à l'éranger.

"Nous avons saisi une opportunité". C'est la réponse-clé de la très majrité des Français réateurs. C'est ce à quoi doivent s'astrendre toute ctéatrice te tout créateur Français à l'étranger.

Je vous invite ce soir à user de vos propres relations pour faire saisir à notre gouvvrnement l'intérêt pour la France et pour les jeunes concernés des les ouvrir au Monde des affaires, au Monde des civilisations, au Monde des Hommes.

Bien à vous.

Voir les commentaires

216 - Vous avez besoin de grands espaces de stockages de données informatiques...

21 Août 2006, 22:01pm

Publié par GERARD

De nombreuses solutions existent, certaines gratuites, d'autres payantes...

Tout dépend également du volume à stocker. Gratuit pour 1 GB, payant pour 5 GB par exemple, ici :

http://www.box.net/

chez "Box net".

Vous pouvez également visiter :

http://www.bigupload.com/

ainsi que :

http://www.ibackup.com/

et bien d'autres...

Un site sympa les répertorie et vous offre des liens vers leur page d'accueil. Vous le trouverez ici :

http://www.jdempsey.com/2005/12/08/free-online-file-storagesending/

A vous de voir, selon la taille de vos fichiers à conserver et la fréquence d'utilisation (certains imposent de "mouvementer" le site régulièrement pour éviter une clôture)...

 

PS : avant-hier 10 dorades et une araignée, hier 5 dorades, aujourd'hui 2 dorades et une "vieille". Malheureusement, cela va se terminer jeudi, date à laquelle je dois regagner Paris pour quelques semaines !

Bien à vous.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>