Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

aides

429 - Le mégamoteur francophone

20 Mars 2007, 23:00pm

Publié par GERARD

Il fait tourner simultanément une dizaine d'autres moteurs (sauf Google semble-t-il) pour rechercher les sites francophones en rapport avec les mots choisis...

En déplacement ces jours-ci, mon article de ce jour sera bref. Et comme nous sommes, au moment où je le tape, dans la journée mondiale de la Francophonie, il me semble approprié de vous signaler ce mégamoteur de recherche.

J'en suis d'autant plus satisfait que... je me retrouve parfois en numéro 1 et sinon, très souvent en première page selon les mots appelés ayant un rapport avec mon bloc-notes.

Vous le trouverez ici :

http://www.netoo.fr/web.php?req=cr%C3%A9atrices+cr%C3%A9ateurs+%C3%A9tranger&cat=web&advanced=1&extra_qry=&per_page=10&language=fr&geo=

Je vous en souhaite un bon usage.

A demain.

Voir les commentaires

424 - Les aides aux entreprises... en France

15 Mars 2007, 23:18pm

Publié par GERARD

C'est "Témoignage" qui, sous la plume de Philippe Terrasson, a dressé ce bilan...

Bien entendu, si cet article était couvert par des droits, sur simple demande, je le retirerais illico.

Mon commentaire, vous vous en doutez, demeure toujours le même : pourquoi pas quelques efforts pour faire connaître et reconnaître nos très nombreuses et nombreux compatriotes créatrices et créateurs à l'étranger et, surtout, pour les mobiliser par quelques moyens peu coûteux - recensement permanent et annuaire gratuit, prix de l'Excellence, accès aux soutiens accordés aux entreprises purement françaises ou européennes, etc. -, au service du rayonnement de nos affaires dans le monde ?


"65 milliards d’euros d’aides de l’État aux entreprises en 2006, beaucoup plus que pour l’éducation

BILLET D’HUMEUR

Publié dans l'édition du lundi 12 mars 2007 (page 8)

  ODEUR d’argent et odeur de misère, les mots s’entrecroisent, mais le scandale reste le même. Depuis la fameuse promesse du CNPF à Raymond Barre de créer des milliers d’emplois, si les charges sociales venaient à baisser, le patronat français acquiert, grâce à ce chantage odieux, des fortunes immenses ! Il semblerait que cela ne lui suffise pas, il faut désormais instituer un bouclier fiscal afin de ne pas prendre plus de 50% de ses revenus, obtenus de hautes luttes.

Avantages acquis ...

Depuis bien longtemps, on parle des avantages acquis des travailleurs, obtenus à force de revendications, de grèves et de sacrifices, mais on ne parle jamais de ceux des patrons qui ont vu leurs conforts s’accentuer, leurs fortunes, leurs salaires et autres stock-options se multiplier par 100, voire par 1.000, depuis le début de l’ère industrielle.

Toute une classe a vu l’État lui remettre le fruit de la collecte des impôts sous formes d’aides, d’exonérations de charges. 65 milliards d’euros d’aides en 2006, ce qui représente pratiquement le budget du Ministère de la Justice ! Pour qui ? Pourquoi ? Encore bien mieux, il semblerait que cela ne suffise pas, et puisqu’il faut aller au fond des choses et que l’on parle de la justice, il faut dire que certains patrons profitent également, grassement, des cellules VIP de la République, lorsqu’ils sont auteurs de détournement d’argent. Lorsque je dis "détournement" d’argent, il est juste question des détournements qui se font en "missouk", car le détournement d’une partie du budget de la Nation qu’on leur autorise sans aucune contrepartie, c’est sous nos yeux qu’ils le font, avec l’aval bienveillante de tous les gouvernements successifs et sans aucune compensation si ce n’est de vagues promesses verbales !

Lorsque l’on parle des régimes spécifiques des retraites, on donne bien souvent l’exemple du cheminot qui, jadis, devait remplir la chaudière et qui prenait des escarbilles dans les yeux, mais parle-t-on de la différence de pénibilité pour patrons, pénibilité qui diminue depuis l’ère des maîtres de forges ! Souvenons-nous que tout comme pour les cheminots, au 19ème siècle, le travail était beaucoup plus pénible pour le patronat. De nos jours, les patrons vont à leurs rendez-vous dans des jets privés aménagés en véritables résidences secondaires. Jadis, ils devaient faire des voyages harassants pour aller à la rencontre de leurs clients, ils prenaient, eux aussi, le chemin de fer pour aller vendre leurs produits.

Libéralisme, vous avez dit libéralisme !

Je dis "chiche"... ! Mais alors, on remet tout à plat ! Finies les aides et autres largesses pour les uns comme pour les autres. On m’a raconté cette histoire : Un jour, deux ouvriers mécontents sont allés voir leur patron pour dénoncer le fait qu’un troisième employé, qui gagnait le même salaire qu’eux, travaillait beaucoup moins. Savez-vous ce qu’a répondu le patron, dans sa grande bonté ? Il leur a dit : Oui, c’est vrai, et c’est scandaleux, mais ce n’est pas vous qui ne gagnez pas assez, c’est lui qui gagne trop ! C’est cette société que l’on nous promet, une société de régression. La vérité sur le chômage, ce n’est pas que le patronat obtienne trop d’aides, mais ce sont les salariés qui ne travaillent pas assez pour le même salaire.

Érémistes montrés du doigt

On ne compte plus le nombre de publications qui montrent du doigt la dérive des aides accordées aux érémistes, mais parle-t-on des faveurs accordées à des patrons qui, au bord de la faillite, se retrouvent bien tranquilles dans un confort payé par nos impôts ? Comment vit notre très "Cher" Jean-Marie Messier ?

On dit que le "I" de RMI n’a jamais été appliqué. Ah ce fameux "I", comme il en fait couler de l’encre ! Mais au fait, le fameux "Embauche" attribué à tout contrat d’aide publique aux entreprises est-il appliqué ? Et ce mot "Embauche", fait-il parler autant de lui que le "I" de RMI ? Combien d’articles, de premières pages, de "Unes" concernant tous ces patrons qui empochent des aides et dégraissent à tour de bras ? Et lorsque que cela ne suffit pas, ils délocalisent pour exploiter ailleurs de la main-d’œuvre encore meilleur marché ! Combien d’entrepreneurs français sont montrés du doigt alors qu’ils touchent des aides pour garder une petite unité en France et qui délocalisent le plus gros de leurs productions de manière sauvage ?

Il est grand temps de ne plus regarder les plus misérables d’entre nous comme s’ils étaient les responsables de leur propre misère ! Avant de regarder la paille qu’il y a dans l’œil du voisin, il est grand temps de regarder la poutre qu’il y a dans l’œil du patronat français ! Sont-ils patriotes tous ces chefs d’entreprise qui ont tout d’abord fait fructifier leurs fortunes et qui s’enfuient avec l’outil de travail à l’étranger ? Notre Nation les a formés dans ses écoles, avec les moyens de l’État, et aussitôt enrichis, ils s’empressent tous d’aller exploiter ailleurs ce qui est né de la sueur des travailleurs.

Alors, oui à l’Insertion, mais pas au rabais, et avec un salaire digne ! L’insertion ne peut être réelle qu’avec un salaire décent, et quoi qu’en pensent les esprits chagrins, oui, le travail se partage, tout comme la richesse ! Mais pour cela, il faut en avoir la volonté et ne pas se prosterner devant cette nouvelle aristocratie financière qui est née des renoncements politiques et des passe-droits. Nous avons tellement régressé dans les avancées sociales que notre République en revient au temps des privilèges royaux !

Philippe Tesseron
http://pht974.blog-reunion.com/ "

Bien à vous et... à demain.


Voir les commentaires

407 - ISRAEL et sa Silicon Valley

26 Février 2007, 23:00pm

Publié par GERARD

C'est à Haïfa qu'elle se trouve et vous invite à créer...

La Chambre de Commerce France Israël, sous la plume de Gilles Sitrück communique les informations suivantes :

"Israël a accordé à Haïfa des budgets de plusieurs centaines de millions de shekels pour favoriser l?industrie, le commerce, le tourisme ainsi que l?éducation, faisant de Haïfa une ville attractive pour l?investissement local et étranger.

Cette orientation a déjà entraîné un certain nombre de réalisations, décisions et initiatives :
1. Mise en place d?un Incubateur dans le domaine des technologies.
2. Aide financière de la Mairie, exonération des impôts locaux, gratuité des loyers pendant la durée du projet.
3. La ville basse deviendra dans un futur proche, le c?ur des activités commerciales et industrielles de la ville.
4. Développement des infrastructures de transport (bus, tramway, gare, routes) et rénovation des immeubles.
5. Agrandissement du port, création d?un aéroport international, achèvement du tunnel sous le Carmel feront de la ville, une cité.
6. L?association MATI aide, conseille et accompagne la création d?entreprises à Haïfa pour aider dans les démarches et accorder des prêts à taux extrêmement réduits.

7. Un éventail de soutiens locaux est mis en ?uvre : aiguillage et conseil commercial, examen de la rentabilité économique pour créer ou acquérir une société, faciliter les sources de financement à des conditions préférentielles, cours de gestion d?affaires

En outre, a été élaboré un vaste projet d?investissements dans le domaine touristique : Le gouvernement a en effet alloué un budget supplémentaire de 6 millions d?euros en accordant à la ville le statut de ville prioritaire dans le domaine touristique pour développer les infrastructures touristiques de la ville, l?implantation de nouveaux hôtels, un projet de riviera, ainsi que des activités touristiques."

Haïfa, c'est aussi le vaste site technologique dont vous pourrez voir quelques photos ici :

http://www.israelvalley.com/galeries/7/matam-le-centre-technologique-de-haifa

Bien à vous.

 

Voir les commentaires

404 - Des "bourses PME" pour les jeunes...

23 Février 2007, 23:00pm

Publié par GERARD

Je ne sais pour l'instant pas exactement ce qu'il faut en penser !

L'idée est la suivante : une convention entre l'Etat et l'Université Paris-Dauphine est passée (neuf autres devraient l'être rapidement) pour permettre à un total d'un millier de jeunes titulaires d'au moins une licence pour qu'ils préparent en deux ans, avec une bourse de 5.000 € par an, un mastère dans un domaine intéressant les PME.

En échange de quoi, les jeunes concernés s'engagent à deux choses :

1) effectuer une mission d'un minimum de 4 mois dans une ou plusieurs PME ;

2) effectuer ensuite leurs trois premières années professionnelles au sein d'une PME, en France ou à l'étranger.

Pour l'instant, je n'ai pas pu récupérer la première convention signée pour en savoir plus sur les types de formations concernées.

Si vous êtes des lecteurs ou des parents intéressés, je vous suggère de joindre l'Université Paris-Dauphine pour en savoir plus.

Bien à vous.

Voir les commentaires

398 - Plusieurs sites d'aide à la création

17 Février 2007, 23:10pm

Publié par GERARD

Nouveaux ou plus anciens, divers sites ont pour objet d'aider à la création...

Parmis ceux-ci, je voudrais signaler celui de "noogle". Il s'agit plus exactement d'un annuaire de sites qui aident à la création. Certains sont très spécialisés comme "Crealyon", pour... créer à Lyon, ou "Le portage salarial", d'autres plus généralistes comme "Le guide du financement" ou "Création entreprise".

Il y en a trois pages. Vous les trouverez ici (page 2) :

http://www.noogle.fr/annuaire/aide,a,la,creation-services,aux,entreprises,2d_179.html

C'est aussi, un site de "Coaching" qui, de son côté, au travers de divers articles de son auteur, jeune entrepreneur, présente divers autres sites ou fora relatifs au coaching de créatrices et créateurs d'entreprises.

Cela se passe là :

http://coachingentrepreneurs.blogspot.com/

C'est également "Economie matin" qui dans son article du 29 janvier, ouvre quelques pistes pour créer son affaire : "Votre idée, où la puiser ? " ; "Vos droits, comment les protéger ? " ; "Votre projet, le préparer " ; "Vos finances, les trouver" ; "Vous enregistrer".

La page se trouve ici :

http://www.economiematin.com/article.php3?id_article=4842

C'est encore monsieur Pascal Vadix qui, d'articles en articles, décrit ses propres expériences, là :

http://pascalevadix.blogs.com/entrepreneur/

Et "Envie d'entreprendre", un site "de partage d'expériences et de connaissances concernant le monde de l'entreprise et de l'économie". De nombreux contributeurs, créateurs, professeurs, formateurs, consultants... donnent leur point de vue sur tel ou tel aspect de la création.

De nombreux textes et liens sur des thèmes précis. Ils sont ici :

http://www.enviedentreprendre.com/

Mais également, "Etre entrepreneur aujourd'hui", avec les leçons de Sciences Po..., les cours de Jérôme Adam et de Xavier Monmarché pour le Master Affaires publiques.

C'est là :

http://etrentrepreneur.over-blog.com/

Et enfin, "Le Salon micro-entreprises", annuaire de sites destinés aux créatrices et créateurs d'entreprises qui recense des liens avec de nombreux autres sites ou blogs. Certains valent le détour.

Ils sont ici :

http://www.salonmicroentreprises.com/fiche.php?id_sous_rubrique=32&cat=3

Bien à vous et à demain.

Voir les commentaires

388 - Pour ne pas perdre le Nord !

7 Février 2007, 23:24pm

Publié par GERARD

Divers sites nous y aident... avec des cartes...

Et tout d'abord celui de "DiploWeb" que auquel vous pouvez accéder ici :

http://www.diploweb.com/cartes/1.htm

Avec lui, c'est plus de 50 cartes qui vous sont accessibles. Avec des nouveautés pour l'Eurasie, l'Afrique, l'Amérique et le Monde. Comme la carte de l'Europe à 27, celle du Maghreb économique, celle des Etats-Unis dans le monde ou encore celle des victimes des catastrophes naturelles ou des musulmans en Europe. Et bien d'autres encore en cliquant sur chaque grand ensemble... A voir.

Puis toutes celles du Quid. Elles sont là :

http://www.quid.fr/planisphere.html

Actuellement, 208 Etats ou territoires y figurent, avec fonds de carte divers, cartes des capitales et grandes villes. Un superbe travail !

Le Monde diplomatique n'est pas en reste avec ses nombreuses cartes thématiques très lisibles, par exemple sur les énergies, la criminalité, l'économie, les droits humains, l'environnement... Un trésor. Ici :

http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/

Pour en acheter de belles aussi, avec droits d'utilisation, il y a bien sûr le site de l'IGN (avec son maintenant célèbre Géoportail) : Intercarto. C'est là :

http://www.intercarto.fr/

Et si vous n'avez pas trouvé votre bonheur... c'est sans compter sur "Liensutiles" qui vous dirige vers de nombreux Atlas, y compris des anciennes cartes-lithographies...

http://liensutiles.org/cartes.htm

Très bonnes visites et bonne utilisation de ces divers outils de géographie, de géopolitique ou de géoéconomie... économique ou humaine.

Pour ne pas perdre le Nord. 

Voir les commentaires

386 - Le volontariat international en entreprise (VIE)

5 Février 2007, 23:00pm

Publié par GERARD

J'ai connu les Volontaires du Service National (VSN). J'ai été le premier d'entre-eux, après près de 20 mois de service quand même... place aux VIE...

C'est un moyen, pour beaucoup de jeunes, de s'ouvrir au monde et de se "mettre le pied à l'étrier", avec le concours d'une entreprise établie hors de France, filiale d'un groupe français ou entreprise "à capitaux français" adossée à l'un de ces groupes.

Pour les jeunes désireux d'en savoir plus, pour les entreprises intéressées, voici quelques sites et articles.

1) Un article du "Figaro"

Daté de novembre 2006, il constate que "le volontariat international séduit les jeunes.

C'est ici :

http://www.lefigaro.fr/eco/20061124.FIG000000097_le

_volontariat_international_seduit_les_jeunes.html

2) Le site "Aujourd'hui la Chine"

Il rappelle les principes du VIE et présente le cas de quelques VIE en Chine.

Cela se passe là :

http://www.aujourdhuilachine.com/article.asp?IdArticle=2019

3) Celui de la Chambre de Commerce et d'Industrie Nice-C$ote d'Azur

Il présente les statistiques concernant le VIE pour l'année 2006, au 31 décembre de cette année.

http://www.ccinice-cote-azur.com/display.asp?srv=ccicorp&typ

=doc&lang=fr&cmd=view&style=xsl/detailactu.xsl&select=

VACTUBREV%5Bpk_ACTUBREV$eq$ACTUBREV

_830%5D%7CVFORUMTHEME&idtheme=

4) Celui du CIVI = Centre d'information sur le volontariat international

C'est le site d'information officiel sur le système de volontariat. Il publie également des demandes d'entreprises dans différents domaines et pays.

http://www.civiweb.com/

Je vous en souhaite bonne lecture et vous dis, à demain.

Voir les commentaires

382 - L'intervention de Bill Gates au Salon de l'entrepreneur 2007

1 Février 2007, 23:00pm

Publié par GERARD

Comme promis, le Salon met en ligne diverses interventions...

Celle de Bill Gates est évidemment en anglais... mais redonnée immédiatement en traduction simultanée. 

D'autres sont en français.

Elles émanent de créateurs et de PDG nombreux et variés et traitent de toutes sortes de sujets.

Quelques-uns devraient vous intéresser. Vous pouvez y accéder par cette page du site du Salon :

http://www.salondesentrepreneurs.com/videos/

Inutile de commenter... à vous d'en tirer la substantifique moëlle.

Bien à vous.

Voir les commentaires

374 - Nouvelles excuses...

24 Janvier 2007, 23:25pm

Publié par GERARD

Chères amies, chers amis,

Je vous présente toutes mes excuses pour ce soir. Je vais passer une bonne partie de la nuit à régler un problème sur ma machine ou mon réseau.

Depuis deux jours en effet, mon "haut débit" s'est transformé en "bas" - et même "très bas débit". Avec des envois ou réceptions de fichiers à raison de 2 à 10 ko/s, parfois 50 mais pas plus !

Idem pour la radio ou Internet... cela "freeze" à tout instant. Même après un "reboot" et même un "hard reboot" (excusez-moi pour le jargon).

J'ai cru un moment que les tempêtes de ces jours-ci y étaient pour quelque chose. J'ai donc attendu. Mais là, sur Paris, calme plat ce soir et toujours les mêmes difficultés.

Je vais donc parcourir tous les forums informatiques pour trouver une solution. Ou encore tenter - ce n'est jamais aisé, même à Paris où je suis en ce moment - d'avoir quelqu'un en ligne chez mon fournisseur, par tchat ou téléphone.

J'espère que tout ira mieux demain.

Bien à vous.

Voir les commentaires

367 - Calcul du BR de mon bloc-notes

19 Janvier 2007, 10:18am

Publié par GERARD

Chers amis créatrices et créateurs à l?étranger,
 
Excusez-moi cette page qui s'adresse au forum des blogueurs sur Over-Blog. Je le place ici car, pour l'instant, je ne parviens pas à le charger en mémoire de mon blog avec une adresse spécifique que je ne donnerais qu'aux lecteurs de ce forum.
 
Chers « forumistes » d'Over-Blog,

J'invite celles et ceux qui s'étonnent de certaines variations du BR, à analyser la belle série qui suit :
 

21
20
26
22
26
24
43
29
20
21
23
23
23
21
70
71
72
72
72
72
77
75
71
71
72
72
72
71
357
407
468
474
488
467
1016
605
457
448
555
533
622
527
169
199
183
213
191
198
239
208
234
218
246
234
265
257

 
La deuxième ligne donne mes BR récents, jour par jour. A deux exceptions près, on note une belle régularité.
 
La seconde indique les "pages vues" pour l'ensemble des "visiteurs uniques".
 
La troisième rappelle le nombre de visiteurs uniques.
 
La toute première calcule un rapport entre le nombre de pages lues et le nombre de visiteurs uniques. C'est en quelque sorte un nombre moyen (multiplié par 10 pour la lisibilité = 23 veut dire 2,3) de pages lues par visiteur unique.

Le rapprochement de cette série (cette fois multipliée par 30, toujours pour faciliter la lecture) avec celle du BR se traduit par les indices suivants :
 
 
63 61 77 67 77 71 128 87 59 62 68 68 70 62
70 71 72 72 72 72 77 75 71 71 72 72 72 71
 
Si vous en faites une analyse plus fine, vous constaterez un petit décalage entre l?indice du nombre moyen de pages lues par visiteur unique et celui du BR quotidien.
 
Il s'explique par le fait que le BR d'une journée est calculée en prenant en compte les données de ce jour et des 6 jours précédents.
 
Il accélère les chutes et ralentit les hausses.
 
Vous ces deux dernières séries sous forme graphique ici :

Bien à vous.
 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>